Catégorie
/ SEO

Pinterest / énième réseau social ?

Pinterest est le phénomène du moment. Les internautes y passeraient plus de temps que sur Twitter, Google + et LinkedIn réunis (shareaholic.com).
Son succès ? Une interface intuitive basée avant tout sur l’accumulation de visuels et peu de contenu à lire.

Explications :
Pin (épingler) + Interest (ce que j’aime) = Pinterest.
En pratique, vous épinglez et organisez sur votre écran tout ce qu’il y a de frais dans votre vie. Et évidemment, vous le partagez ensuite avec le reste du monde.
Nous avons essayé et, avouons le, c’est ingénieux et surtout assez ludique.

Les marques ont tout de suite compris (pardon, impacté) le potentiel de l’application : si mon amie -qui a forcément bon goût- ‘épingle’ tel produit, je vais m’y intéresser et le diffuser à mon tour (je le ‘repin’ en language Pinterest)… Effet boule-de-neige-marketing-viral- garanti sur la toile.

En réalité la communauté à majorité féminine (83 % de femmes aux States !) de Pinterest est plutôt créative et sympathique, ses membres ayant tout simplement trouvé un nouveau mode pour communiquer et partager leurs intérêts.

Mais encore :
Le blog de Pinterest
Les tips and tricks de Socialmediatoday.


Visuel de MGD advertising.

Médias sociaux / Pourquoi pas vous ?

Depuis mai 2011, Google utilise également votre capacité à diffuser du contenu pour classer les innombrables sites web. Décrire ses activités ne suffit plus : pour apparaitre dans les premières pages des résultats de recherches, il s’agit d’offrir davantage au visiteur.

Vous vendez des articles de golf ?
Informez votre clientèle sur les tournois de la région, donnez des conseils sur le maniement du putter, organisez des brunchs sur votre green préféré… Bref, devenez créateur et diffuseur de contenu. Vous créez votre propre communauté avec qui vous communiquez directement. Et c’est cela le principal apport des médias sociaux.

Avant de vous lancer, définissez votre stratégie, posez-vous les questions suivantes :
1. A qui m’adresser ?
2. Quel contenu diffuser ?
3. Comment me différencier ?

Mettez en avant votre personnalité, votre univers, votre expertise. Définissez un ton. Soyez généreux, créatif, pertinent et constant.

Quelques références en la matière :
Le blog de Benoit Descary
Le blog de Gregory Pouy
Social Media Today

Google Page Rank / calculez la popularité de vos pages web

Le PageRank est une formule inventée -et jalousement gardée- par Google qui mesure la popularité d’une page internet. Elle permet, par de savants calculs mêlant différents algoritmes, de classer les innombrables pages publiées sur la toile.

Testez la popularité de votre page d’accueil ici !

Réseaux sociaux / Google plus, le début de la fin pour Facebook ?

Titre un peu accrocheur, on vous l’accorde, mais après notre visite de Google plus, la nouvelle plate-forme sociale de Google s’annonce comme le concurrent direct de FaceBook.

Mais pas seulement. Elle réunit tous les services que fournit actuellement le web 2.0 : Google plus, c’est Skype, Ichat, Facebook, Twitter et Linkedin en un.

L’idée principale est le partage de contenu en différents ‘cercles’, indépendants les uns des autres. On peut ainsi créer des mini-réseaux dans son réseau global et gérer facilement le partage et la confidentialité de son contenu. La division de ses contacts en plusieurs cercles permet une distribution des informations plus efficace car on s’adresse directement aux personnes susceptibles de s’y intéresser.

Comparé au paramétrage fastidieux des groupes et de la confidentialité de FaceBook, Google plus innove avec un système intuitif de glisser / déposer (drag and drop) de ses contacts dans différents groupes de travail, d’amis, de connaissances ou familiaux… Cette division s’applique à tous les flux d’informations : de votre statut du jour au contenu mis à disposition, en passant par le videochat.

Si vous y ajoutez la fonction Google + 1, l’équivalent du bouton ‘like’ de Facebook décrit il y a quelques semaines dans ce blog, vous comprendrez le potentiel de l’outil dans une stratégie SEO. Les liens que vous aurez recommandés et rendus disponibles dans vos différents cercles pourraient ainsi se répandre rapidement sur la toile, à la manière d’une communication virale.

Quant à la visio-conférence, elle s’organise très simplement. La personne qui parle est affichée en grand, les autres en vignettes, avec un maximum de 10 participants. C’est Microsoft qui vient de dépenser une fortune pour Skype qui doit être content…

La version pour smartphone ? Seulement disponible sur Android pour le moment. La version Iphone devrait arriver prochainement.

Pour conclure, Larry Page nous annonçait hier que son nouveau jouet, disponible en mode test depuis deux semaines, compte déjà plus de dix millions d’utilisateurs !
Relativisons cependant ces chiffres en rappelant que FaceBook reste LA principale plate forme du ’socialweb’ avec plus de 750 Mio d’utilisateurs… Pour en savoir davantage sur les statistiques FaceBook, suivez ce lien.

Plus d’infos sur Google plus ?
Voici la présentation officielle, ambiance Apple :

Et ce qu’en pense Koozai, une webcompany anglaise, spécialiste en réseaux sociaux :

Google + 1 / disponible pour les ads !

Google + 1, l’équivalent du boutton ‘like’ de Facebook*, sera également disponible pour les ‘Google ads‘, les petites annonces commerciales affichées sur la droite de la page résultats.
L’introduction d’une variable sociale dans une optique qui n’était jusqu’ici que purement commerciale va probablement diminuer la méfiance des internautes envers les entreprises qui ne figuraient dans la première page Google que parce qu’ils en avaient les moyens.
Mais c’est surtout un sérieux avantage dans la course au pactole que représente l’e-commerce, une recommandation d’un ami pour un achat sur le web pesant de tout son poids dans la confiance lors de l’acte d’achat.

* voir article plus bas dans ce blog.

Google +1 / Un nouveau paramètre à prendre en compte dans sa stratégie SEO

Google +1 est l’équivalent du bouton ‘Like’ (‘j’aime’) de Facebook.
Pour le moment uniquement disponible sur la version US de Google, il est affiché à côté de chaque résultat de recherche.

Le principe ? Si un des liens présenté vous plaît, vous cliquez sur l’icône Google +1. L’adresse viendra alors s’ajouter à la liste de vos sites préférés dans votre profil Google et sera visible par votre réseau. Mieux, si un ami ou un collègue de travail opère une recherche similaire à la vôtre, le lien que vous aurez remarqué sera automatiquement proposé.

Plus votre site est recommandé par Google plus one, plus il est remarqué, plus il est visité, plus il montera dans le classement, plus il sera visible…

C’est la première pierre de la future plate-forme sociale que Google prépare en ce moment. Elle devrait directement concurrencer Facebook, voire plus.

Petit souci de logique de fonctionnement relevé par Benoît Descary * dans son blog : vous devez d’abord cliquer sur l’icône avant de visiter le lien. Or la logique voudrait qu’on visite le lien avant de recommander… Surtout que si on aime un site on le met directement dans ses favoris et on ne repasse plus par le moteur de recherche.

Il est cependant probable que la génération FB aimera l’idée de montrer ses liens préférés… Cette nouvelle option devrait donc devenir vite indispensable à toute stratégie SEO digne de ce nom.

*Benoît Descary est le fondateur d’un blog francophone influent qui traite du web 2.0 et des réseaux sociaux.